Un 24 heures spécial - Wanda Mixon

Mon blogue

Un 24 heures spécial

Un 24 heures spécial - Wanda Mixon

Je me préparais ce matin pour commencer une journée qui allait être incroyable pour moi.  Je vais passer par plusieurs étapes au cours de ces 24 heures hors de l’ordinaire, et je veux paraître de mon mieux.  Quelle ne fût pas ma surprise en constatant que j’avais quelques taches sur la peau.  J’ai ouvert les yeux pour voir mieux – ceci m’aide quand je n’ai pas mes lunettes – et je me suis presque collé le nez sur mon miroir.  Oui, j’avais trois petites taches brunes de soleil sur le dessus du front.  J’imagine que je n’ai pas fait attention en étalant la crème solaire très puissante que je me suis procurée pour, justement, éviter ce genre de chose.  Alors, j’ai fouillé dans le tiroir de ma colocataire pour voir si elle avait une crème ou tout autre maquillage quelconque qui saurait camoufler ce manque d’inattention de ma part.  Je ne voulais pas avoir honte, pas aujourd’hui ! Ce n’est pas le temps pour ça !

Bon, allez-y et dites-le : je suis le type de personne qui peut parfois être très vaniteuse.  Je le sais, j’ai mes défauts.  Mais, l’horaire de ma journée prouve que ça vaut la peine d’endurer mes défauts parce que je peux accomplir des miracles quand on m’en donne la chance.

Pour commencer, on ouvre la journée sur le bon pied avec un grand déjeuner organisé pour me remettre un prix spécial qui reconnait mes accomplissements des trois derniers mois dans la compagnie où je travaille depuis déjà six ans.  Oui, six ans d’acharnement et de transpiration qui ont enfin porté fruits.  Je vais me faire donner l’honneur ultime pour quelqu’un dans le type de poste que j’occupe : je vais me faire remettre le prix de l’écrivain de l’année.  J’ai tellement hâte de l’accrocher sur mon mur que je veux trouver l’endroit approprié tout de suite.

Ensuite, je vais dîner avec un client potentiel qui va me donner un contrat incroyable.  Je travaille à temps partiel à mon compte et, malgré que le contrat ne soit pas encore signé, mes sources fiables me disent que le client en question a déjà pris sa décision : je vais me faire octroyer un contrat de vingt mille dollars.  Incroyable, non ?

Et, pour clore le tout, je vais prendre part à mon souper de graduation ce soir.  Les diplômes ont été remis il y a trois jours et, ce soir, c’est notre dernière chance d’être tous ensemble, en dégustant une bonne assiette de cuisine française raffinée et une flûte de Veuve Clicquot pétillant.

Que pensez-vous de ma journée ?