Adieu punaises de lit, bonjour nouvel appartement ! - Wanda Mixon

Mon blogue

Adieu punaises de lit, bonjour nouvel appartement !

Je sors d’un véritable cauchemar. Oui, je semble exagérer, mais ce n’est absolument pas le cas. Laissez-moi vous expliquer ! Ça fait plus d’un an que je vis dans un appartement dont mon propriétaire ne prend pas soin. En fait, tous les gens de mon immeuble appartement sont désespérés. Voilà pourquoi tout le monde a quitté les lieux cette année. Et que la ville s’est impliquée pour aider les futurs locataires. 

Durant un an, notre propriétaire n’a rien voulu savoir de notre problème de punaises de lits. On pourrait plutôt dire, SON problème de punaises. Et vous savez que le problème principal des punaises de lits, c’est qu’elles se promènent rapidement et prennent toute la place en deux temps trois mouvements dans tous les appartements. Nous étions donc tous infestés par ce fléau. Nous avons jeté tous nos meubles, nos vêtements, sans résultats. Nous avons supplié notre propriétaire de payer, il ne l’a fait qu’une fois et le problème ne s’est jamais réglé. Désespérés, nous nous sommes même collectivement rassemblés et avons même payé plusieurs fois, en vain.

Voilà pourquoi en juillet, nous avons appelé un déménageur Montréal pour nous permettre de nous évader de cette prison. Et ce fut le cas de tous les locataires.

Honnêtement, je ne comprends pas comment un propriétaire de logements peut être aussi irrespectueux. Comment peut-il se considérer homme d’affaires, et laisser ses pauvres clients (ce que nous sommes) vivre dans cet état ? C’est incompréhensible. Quelle paresse et quel manque de respect. 

Nous avons fait front commun et avons déposé de nombreuses plaintes à la Régie du logement. Nous croyons sincèrement que ces plaintes auront d’importances incidences sur son statut de propriétaire de logements.

À noter que maintenant, je vais très bien. Mon propriétaire est génial, et je vis dans un endroit super propre. Ça fait tellement du bien. Enfin, fini l’anxiété. 

Et vous, avez-vous déjà vécu un tel problème ? Partagez-moi votre histoire. C’est toujours un plaisir que de se raconter nos péripéties.